Un bateau des Îles

Des vagues de sept mètres de haut? Le pied du vent? De la pêche au homard? Ces éléments imprègnent la vie des étudiants aux Îles-de-la-Madeleine. Quelle meilleure façon pour moi d’apprendre que de demander aux étudiants de raconter des histoires. Pour lancer le jeu, j’ai donné le classe de 2e cycle un début auquel je n’aurais pas pu résister quand j’étais jeune, avec un clin d’œil au temps sauvage des Îles …

‘C’était une nuit sombre et orageuse. Les rennes avaient peur et ne voulaient pas tirer le traîneau. Comment le Père Noël allait-il se déplacer?

J’ai transcrit furieusement l’histoire, essayant de suivre les étudiants. Nous avons travaillé et joué fort : il n’est pas toujours facile de parvenir à un consensus, comme tout le monde sait qui a fait partie d’une équipe. Nous avons créé quelque chose ensemble qui était plus et différent que n’importe lequel d’entre nous aurait pu le faire seul. L’excitation sur le visage des élèves pendant la création de la pièce et leur fierté de partager leur travail témoignait de ce que les arts font pour rassembler les gens.

Les îles de la madeleine

Pour entendre deux étudiants et moi-même parler de notre projet avec Julia Caron:

Creativity for Epic Storytelling, radio CBC

Pour entendre la pièce, avec narration et des effets sonores créés et enregistrés par les élèves:

A Boat Saves Christmas, radio CBC
Islands on the Air, , radio CFIM avec Jonathan Patton

Un grand merci à l’école Grosse-Île, CAMI and Artists Inspire pour avoir rendu ce projet possible.

Bonnes vacances à tous! Puissiez-vous tous trouver un bateau ce Noël.