De l’improvisation à la composition

Ian Ferrier, Amir Amiri & Louise Campbell
Festival Mile End Poets’ 2017
Photo : Michael Kovacs

Ma musique présente la gamme complète des approches artistiques liées à l’improvisation et à la composition. Elle comprend des œuvres que je crée en tant que compositrice-improvisatrice; des co-compositions et d’autres processus collaboratifs auxquels participent des artistes amateurs et professionnels; et des œuvres pré-existantes et commandées.

MariEve Lauzon, Louise Campbell & Barah Héon-Morrissette
R,  Co-composition entre In Extensio, Camille Renarhd & Benoît Dhennin

Je fais de la musique en tant que clarinettiste – de la musique acoustique, et de la musique amplifiée et traitée à l’aide de processeurs vocaux et de pédales loop pour guitare – et en tant que chef d’orchestre.

Comme un échantillon sonore vaut mille mots, en voici quelques-uns qui démontrent l’éventail de mes activités de création; des descriptions sont incluses… parce que les mots sont tout de même utiles.

Songbird, pour demie-clarinette et pédale de loop

Louise Campbell, composition et interpretation
Techniciens du son : Carolina Rodriguez & David Adamcyk
Banff Centre, Banff, Ab

Cette composition est inspirée par ma première longue escapade de cyclo-tourisme sur la côte de la baie Georgienne, en Ontario. Si on a déjà passé la nuit sous une tente, on le sait très bien : la nature n’a rien de paisible ou de silencieux – surtout à l’aube, lorsque les oiseaux chanteurs se réveillent. Durant ce voyage, j’ai écouté les oiseaux chanter, pédalé d’une plage à une autre, et me suis familiarisée, parfois avec effroi, avec la politique de l’eau des Grands Lacs. J’utilise la demie-clarinette et une pédale de loop pour évoquer les cacophonies parfois alarmantes, parfois sublimes qui ont ponctué ce périple.

Songbird, live @ petit Outremont, pour demie-clarinette et pédale de loop

Louise Campbell, composition et interpretation
14 juin 2017
petit Outremont, Montreal, Qc
BacKpacK MusiQue d’In Extensio


Collaboration musique/danse :

Louise Campbell et Mary Williamson, Singing in the Rain

Louise Campbell, clarinette et pédale loop
Mary Williamson, danse
Le 23 avril 2017
La Vitrola, Montréal, Qc
Words and Music

Cette œuvre est une composition collaborative inspirée d’une expérience que Mary et moi avons partagée : la naissance de sa fille, Leila.


Improvisation structurée :

Bertold Brecht, Concerto pour clarinette

Louise Campbell, clarinette
14 mai 2015
Centre de creativité du Gesù, Montréal, Qc
Racines et résonances, production de concert d’In Extensio

J’ai développé cette œuvre in situ en fonction de son espace de diffusion, et j’ai fait usage d’un processus de création employé dans le milieu de la danse. Le Gesù est une immense cathédrale; le public s’y réunit au centre de sorte que les stations de la croix forment des alcôves autour de celui-ci. L’œuvre finale comporte une série de miniatures spatialisées dont les sonorités se meuvent autour du public, ou une expérience qui permet l’exploration des sons et de la résonance du lieu de diffusion depuis chacune des alcôves.


Direction musicale improvisée :

J’ai développé un processus de direction musicale qui permet la création collective d’un vocabulaire de sons et de gestes à un groupe. Il s’agit, à mon sens, de méta-composition : je jette les bases d’un vocabulaire commun et, ensuite, si une ou plusieurs personnes souhaitent diriger, je leur lance l’invitation. On finit par s’amuser comme des fous – les gens inventent leurs propres sons et gestes et dirigent des œuvres qui, bien qu’elles présentent des contrastes surprenants, sont audiblement dérivées des mêmes éléments.


Composition collaborative avec musiciens amateurs
The Highwayman
Participants de Sing!, 2017

Je dirige régulièrement des processus de création collaborative conçus pour musiciens amateurs. Ces gens ont une grande passion pour la musique, et leur formation musicale est souvent rudimentaire, voire inexistante. Conséquemment, le fruit de notre travail présente une sonorité unique qui ne serait pas reproduisible par des professionnels. Je ne considère pas avoir composé ces œuvres; celles-ci sont plutôt des compositions collaboratives que j’ai facilitées en faisant appel aux forces des gens que j’avais devant moi. Cet échantillon sonore met en lumière un groupe dont les membres ont un intérêt marqué pour la littérature (parmi les participants, il y a entre autres une enseignante d’anglais, une bibliothécaire et un directeur d’école). Pour s’inspirer, ils et elles ont choisi le The Highwayman, un poème d’Alfred Noyes, comme point de départ.

Cette œuvre représente leur travail collectif de création, auquel j’ai participé comme facilitatrice et chef d’ensemble.